Banniere_MinPlan_JBcolor

MATINEE DE SENSIBILISATION DES FEMMES ENTREPRENEURES : L’ANAPI exhortée à étendre la vulgarisation à la base

La Vice-Premier Ministre, Ministre du Plan, a exhorté jeudi 10 septembre 2020, l’ANAPI à étendre la sensibilisation des femmes entrepreneures à la base, pour une meilleure appropriation des avantages à tirer de la formalisation de leurs activités. Elysée Munembwe Tamukumwe a exprimé cette exhortation à l’occasion de la matinée de sensibilisation des femmes entrepreneures organisée sous le thème « Les réformes de la RDC sur l’indicateur paiement taxes et impôts » au Kin Plaza Arjaan by Rotana Kinshasa.

 

Auparavant, la Vice-Premier Ministre, Ministre du Plan avait soutenu, dans le discours d’ouverture prononcé pour la circonstance, le fait que l’entrepreneuriat est un vecteur fondamental de l’économie considéré comme un catalyseur important de la croissance et du développement économique et social dans de nombreux pays. Et aussi un outil de motivation des jeunes entrepreneurs qu’ils soient hommes ou femmes et un vecteur de création des richesses, d’emplois et de l’innovation.

 

Ce qui explique, a encore assuré Elysée Munembwe,  l’attention des pouvoirs publics et des organisations internationales à l’endroit des femmes. Celles-ci se trouvent au cœur des programmes d’activités génératrices des revenus et d’entrepreneuriat. Partout au monde, on observe un changement d’échelle des programmes, tenant compte de la place des femmes dans l’économie et le développement.

 

La RDC n’est pas restée en marge de cette reconnaissance accrue du rôle éminemment positif joué par les femmes entrepreneures. « L’entrepreneuriat féminin  est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique, au vu du nombre des femmes qui s’y adonnent. C’est d’ailleurs l’un des piliers importants du programme quinquennal de Son Excellence Monsieur le Président de la République, tel que traduit dans le programme d’actions du Gouvernement et matérialisé dans le Plan National Stratégique de Développement (PNSD) », a déclaré la Vice-Premier Ministre, Ministre du Plan.

 

Elysée Munembwe a néanmoins souligné que malgré ce rôle dans le développement, « l’entrepreneuriat féminin congolais reste encore confronté à plusieurs pesanteurs et/ou obstacles, notamment (i) l’accès difficile au marché et au financement, (ii) la faible sécurité juridique et judiciaire dans la pratique des affaires, (iii) les tracasseries de tout genre, (iv) la fiscalité et la parafiscalité lourdes, (v) la difficile conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle pour les femmes entrepreneures mariées, etc.  A cela s’ajoutent l’impréparation à l’entrepreneuriat pour certaines femmes, l’absence de formation adéquate en management et en gestion de projets, la non-maîtrise des charges professionnelles et fiscales,  etc ».

 

 

S’exprimant au sujet des réformes et actions visant à favoriser l’émergence de l’entrepreneuriat féminin, la Vice-Premier Ministre, Ministre du Plan a indiqué que « la plus importante est la suppression de l’autorisation maritale jadis obligatoire pour toute femme entrepreneure mariée voulant s’adonner à des activités économiques ». Notant toutefois que s’agissant de la fiscalité, la majorité des femmes qui évoluent dans l’entrepreneuriat ne sont pas suffisamment informées  sur les réformes ayant fait l’objet de mise en œuvre sur le paiement des taxes et impôts pour assainir cet indicateur. « Autant des raisons qui plaident en faveur de la vulgarisation des différentes réformes mises en œuvre, notamment, sur l’indicateur « Paiement des Taxes et Impôts », a expliqué Elysée Munembwe, avant de déclarer ouverte la matinée de sensibilisation.

 

Outre la Vice-Premier Ministre, Ministre du Plan, la Ministre d’Etat, Ministre du Genre, Famille et Enfant a rehaussé de sa présence la matinée organisée par l’ANAPI avec l’appui de la Cellule d’exécution des financements en faveur des Etats fragiles (CFEEF), dans le cadre du projet de développement du pôle de croissance Ouest de la Banque Mondiale.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Notre Adresse

Rue des Coteaux, n°4155, Quartier Petit Pont, République Démocratique du Congo Kinshasa / Gombe, B.P : 9378 Kin 1 E-mail : infos@plan.gouv.cd, N° téléphone : +243 82 500 22 90

Ministère du Plan

Accueil
Nos Médias Sociaux

CopyRight © 2020 Ministère du Plan RDC / DANTIC