Ministère du Plan

Jadis,  Commissariat Général au Plan, créé par ordonnance n° 79-051 du 06 mars 1951 et  placé sous l’Autorité directe du Président de la République, le Ministère du Plan voit le jour par Ordonnance n° 83-085  du 18 mars 1983.

Il est situé au n° 4155 Rue des Coteaux, Quartier Petit-Pont, Ville de Kinshasa, Commune de la Gombe/République Démocratique du Congo (RDC). 

Attributions

L’Ordonnance n° 17/025 du 10 juillet 2017 fixant les attributions des Ministères, stipule pour le compte du Ministère du Plan, la Planification et programmation de la politique de développement économique et social de la République Démocratique du Congo, à travers  notamment :

  • Préparation du Plan de développement économique et social, programmation de son exécution et suivi de sa réalisation ;
  • Coordination des travaux de toutes les commissions créées pour la discussion des documents du plan ;
  • Préparation du budget des dépenses en capital, programmation et suivi de son exécution ;
  • Mise sur pied, en collaboration avec tous les organes de l’Etat concernés, des instruments scientifiques permettant d’appréhender la vie économique et sociale du pays dans son ensemble et dans ses différents secteurs, notamment les prévisions et budgets économiques nationaux, les enquêtes de conjoncture, les comptes économiques nationaux, le tableau intersectoriel ;
  • Coordination et intégration des différents programmes sectoriels préparés par les Ministères, les Entités Territoriales Décentralisées et les acteurs économiques et sociaux ;
  • Etude et appréciation de tous les moyens humains, matériels et financiers qui doivent concourir à la mise en œuvre du plan économique et social ;
  • Appréciation de la conformité des projets d’investissements publics et privés avec les objectifs concrets du plan économique et social ;
  • Promotion, en collaboration avec tous les services ou organes publics de l’Etat concernés, de la participation du peuple en partant de la base, à l’élaboration et à l’exécution du plan économique et social ;
  • Evaluation des projets réalisés dans l’exécution du plan de développement, des programmes économiques et sociaux et des projets d’investissement et établissement des rapports périodiques sur l’état d’avancement ;
  • Suivi des projets interministériels ;
  • Promotion des investissements privés et publics ;
  • Coordination, au niveau de la coopération au développement, de l’action de mobilisation des ressources extérieures, en collaboration avec les ministères ayant les Finances et la Coopération dans leurs attributions, et suivi de leur utilisation afin d’en garantir l’affectation aux investissements  prioritaires ;
  • Incitation et encouragement d’une politique de relance de la production dans le cadre des investissements privés, y compris ceux réalisés par les ONG ;
  • Coordination de la participation de la République Démocratique du Congo aux efforts concertés de développement économique et social de l’Afrique, à travers le Nouveau Partenariat pour le Développement Economique de l’Afrique (NEPAD), en collaboration avec le Ministère ayant la coopération internationale dans ses attributions ;
  • Pilotage des travaux macroéconomiques dans le cadre du plan de développement, en collaboration avec les Ministères concernés;
  • Conception et mise en place des mécanismes de suivi qualitatif des projets et programmes en vue de leurs concours à la modernisation de la République Démocratique du Congo ;
  • Suivi de proximité de l’exécution des projets et programmes concourant à la révolution de la modernité ;
  • Identification des principales contraintes handicapant la bonne marche des projets et programmes de mise en œuvre de la révolution de la modernité et formulation des recommandations en vue des solutions appropriées ;
  • Participation à la visibilité des actions de mise en œuvre de la révolution de la modernité, en collaboration avec le ministère ayant les Médias dans ses  attributions ;
  • Suivi du respect, par les parties, des clauses et procédures des accords de mise en œuvre des projets et programmes concourant à la révolution de la  modernité ;
  • Exécution de toutes autres tâches contribuant au suivi de la mise en œuvre de la révolution de la modernité.

Nos Ministres